Vous avez forcément déjà entendu ce terme à la mode ces dernières années… mais qu’est-ce donc exactement que le jeûne intermittent ? Et surtout, quels en sont les intérêts majeurs pour vous ?

Le jeûne intermittent, comme son nom le laisse subtilement deviner, consiste à alterner phase de jeûne et phase de prise alimentaire au sein d’une même journée, et plus précisément au sein d’un même cycle de 24 heures. L’exemple le plus connu est la méthode 16/8, qui combine une phase de jeûne de 16 heures suivie d’une phase de 8 heures où la prise alimentaire est autorisée. Dans le concret, cela peut donner le rythme suivant : jeûner de 20 heures à midi, puis rompre le jeûne entre midi et 20 heures. Mais finalement, vous êtes libres de faire comme bon vous semble ! Certains préfèrent une période de jeûne plus courte (l’idéal étant de ne pas aller en dessous de 14 heures de jeûne), et d’autres parviennent au contraire à l’allonger et jeûner entre 18 et 20 heures.

Le jeûne intermittent est un véritable mode de vie, et non pas un régime alimentaire

Sa finalité initiale n’est pas la perte de poids, bien qu’il peut y contribuer comme vous pourrez le découvrir. En effet, il possède avant tout de nombreux avantages plus holistiques (physiologiques et psychologiques) qui peuvent améliorer votre quotidien de manière globale, durable et surtout efficace.

Découvrons maintenant les 3 intérêts majeurs du jeûne intermittent :

L’autolyse du corps :
Le jeûne intermittent favorise un véritable nettoyage de l’organisme, comparable à un effet “détox”. Son réel avantage ? C’est que ce processus survient tous les jours : les bienfaits deviennent donc colossaux sur le long terme. Comme il est important de prendre soin de son corps, il est aussi fondamental de prendre soin de son système digestif, bien souvent mis à mal par nos habitudes alimentaires. C’est donc d’abord en ce sens que le jeûne intermittent est vraiment intéressant. En effet, il consiste à mettre son système digestif au repos tous les jours, afin de favoriser le processus d’autolyse, qui est un nettoyage de l’organisme. Lors de la phase de jeûne, le corps subvient à ses besoins grâce à ses réserves et procède au grand ménage des déchets, ré harmonise les fonctions physiologiques. Il effectue ce travail en étant moins gêné par le fonctionnement de la digestion et l’intervention de nouveaux déchets. Ainsi l’organisme prend le temps chaque jour de se débarrasser des déchets du sang (urée, acide urique et cholestérol), des déchets stagnants (acide lactique) et ceux emprisonnés dans les tissus.

Le confort digestif :
De plus en plus d’études scientifiques démontrent l’influence positive du jeûne intermittent sur le microbiote intestinal. Dans l’une d’entre elles, les chercheurs mettent un fait précis en lumière : le jeûne intermittent augmenterait la quantité de bactéries positives pour la digestion et diminuerait la quantité de bactéries jugées comme négatives. En ce sens, cette méthode de jeûne permet donc de prendre véritablement soin de notre système digestif, considéré comme notre deuxième cerveau, et dont le fonctionnement optimal est indispensable à notre santé physique et mentale.

Le stockage des graisses :
Le jeûne intermittent possède enfin un effet sur le stockage des graisses, car il fait baisser le taux d’insuline, qui favorise le stockage. De plus, des chercheurs ont démontré qu’il provoquerait une élévation du niveau d’hormone de croissance (ces hormones étant dites : “brûleuses de graisse”). Évidemment, la perte de poids reste toujours multifactorielle : si beaucoup de choses se jouent dans l’assiette, il est aussi primordial d’inclure une activité physique régulière à son quotidien afin d’accélérer ses résultats et les rendre pérennes.   

Comment mettre en place son jeûne intermittent avec les différentes formules de la Brigade de Véro ? 

En prenant comme modèle de référence la box complète, soit un petit-déjeuner, un déjeuner, une collation et un dîner, voici comment vous pouvez organiser vos repas si vous souhaitez démarrer un jeûne intermittent :
Si l’on part sur le rythme classique 16/8 où la phase de prise alimentaire se situe entre midi et 20 heures, vous pouvez par exemple rompre le jeûne en mangeant le déjeuner dès midi, puis consommer le petit-déjeuner ou la collation en tant que dessert, la collation aux alentours de 16 heures pour le goûter puis le repas du soir vers 19h30 !
Pour les autres formules, au final, le rythme reste similaire : selon le nombre de plats que vous avez choisi, vous pouvez les placer et les consommer de la même manière que ci-dessus !

En conclusion, le jeûne intermittent peut facilement devenir un véritable allié pour votre santé et votre confort de vie !

Alors, convaincus ?

COMMENTAIRES (2)

2 Comments

  1. Merci pour cet intéressant article, oui je confirme que le jeune intermittent est l’un des moyens les plus efficaces pour maigrir.

  2. Je confirme aussi depuis plusieurs années je fais ainsi plus efficace pour perdre du poids et encore plus avec la brigade de Vero 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *