Le gingembre est un rhizome tuberculé à la peau fine et claire. Il est proche du curcuma. Son goût citronné, camphré et piquant est inimitable. Il fait partie intégrante de la cuisine asiatique.
Originaire du Sud de l’Inde et de la Chine, ou il est connu depuis des siècles comme plante multi-usage à la fois condiment et médicament, le gingembre est la première épice d’extrême-orient qui soit arrivée en Europe avec les marchands arabes.

Une épice très ancienne

Les grecs et les romains en font état pour ses propriétés médicinales.
Au moyen âge, il était administré comme fortifiant aux personnes malades et affaiblies mais était déconseillé aux personnes en bonne santé pour ses supposées effets aphrodisiaques un peu trop forts.
Les espagnols ont entrepris la culture du gingembre aux Antilles avec succès et ont pu inonder le marché européen avec cette coûteuse épice.
On se servait du gingembre dans la composition du pain d’épices au XVI ème siècle pour masquer le goût rance de la farine.
Aujourd’hui, on cultive le gingembre dans toutes les régions chaudes de la planète.
Selon le terroir d’origine, le gingembre sert d’aliment, produit des huiles essentielles pour la parfumerie, les boissons ou les sucreries.
Le premier producteur est la Chine mais l’Europe met un frein à son importation en raison du traitement au dioxyde de soufre qui est très toxique et est un des principaux gaz polluants dans l’atmosphère.

Un super-aliment

Le gingembre est surtout composé d’amidon, de graisses et d’huiles essentielles utilisées en parfumerie.
Il est une bonne source de manganèse (métabolisme général, os et insuline) et de cuivre (hémoglobine et collagène).
Il est reconnu pour ses effets anti-vomissement et contre le mal de mer.
C’est un anti-inflammatoire naturel et il fait partie des végétaux les plus riches en antioxydants.
Il facilite aussi la digestion et aide à réguler la glycémie.

Recettes de cuisine et idées

Il faut penser à inclure le gingembre dans nos habitudes alimentaires, bien que ce soit une épice plutôt rare en cuisine traditionnelle française.
Tournez vous alors vers la cuisine asiatique qui utilise le gingembre à toutes les sauces. 
Consultez le blog pour trouver quelques idées : blanc de volaille et riz à la cantonnaise, curry de haricots et toutes les recettes thaï ou indienne qui peuvent être encore améliorées avec un peu de gingembre frais râpé en fin de cuisson.
Pensez aussi à utiliser le gingembre frais râpé dans vos sauces pour agrémenter le poisson ou les fruits de mer.

Autre idée : n’hésitez pas à en mettre dans vos boissons ! 
Par exemple : LE GINGER BEER MAISON !
Pour cela vous aurez besoin de :
– 170 g de racine de gingembre (à ajuster selon votre goût)
– 100 g de sucre
– 20 cl de jus de citron
– 4 grammes de levure de boulanger
– 1 litre d’eau de source (ou si eau du robinet, mettez là une heure dans un récipient ouvert pour que le chlore s’évapore).
– 1 contenant qui ferme (la bouteille d’eau de source fera l’affaire). Attention, les bouteilles en verre peuvent exploser avec la pression…

Voici la recette :
– Hacher en petit morceau la racine de gingembre (plus c’est fin, meilleur sera votre ginger beer)
– Verser l’ensemble des ingrédients dans le contenant
– Secouer légèrement pour bien tout mélanger
– Attendre entre 24 et 48 heures (plus il fait chaud, plus ça ira vite). Par exemple 24h à côté d’un radiateur.
Attention :  ouvrir régulièrement la bouteille et faire attention d’ouvrir très progressivement pour ne pas en mettre partout. 
– Filtrer pour ne garder que le liquide
– Conservez au réfrigérateur afin de stopper la fermentation

Pas encore de commentaire, faites entendre votre voix ci-dessous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *