L’ail est une plante vivace de la famille des monocotylédones. C’est le bulbe et aussi les fleurs qui sont consommés comme condiment.
Le goût et l’odeur de l’ail sont variablement appréciés selon les gens. Soit on aime, soit on déteste et ce, depuis toujours comme nous le verrons plus bas. 🧄

Un peu d’histoire et même beaucoup 📜

L’origine géographique de l’ail semble être multi-centrée : en Asie centrale à la frontière entre la Chine et le Tadjikistan, entre le Nord de l’Inde et l’Afghanistan et enfin entre la Méditerranée et le Caucase.
L’ail est utilisé depuis au moins 5 millénaires et figure dans la première recette de cuisine connue retrouvée en Mésopotamie.
L’ail était très apprécié en Egypte et serait à l’origine d’un conflit social pendant la construction des pyramides à la suite de la suppression des rations d’ail pour les ouvriers.
Les romains et les grecs faisaient un usage différent de l’ail. Les romains l’appréciaient dans leur cuisine au contraire des grecs qui en faisaient un usage médicinal mais en détestaient le goût.
Un roi de Castille du XIVème siècle interdisait même l’accès à la Cour à ceux qui en avaient consommé.
Les Espagnols l’ont transporté avec eux vers les Amériques mais son usage s’est limité au Sud des Etats-Unis et en Acadie.
Aujourd’hui l’ail a conquis le monde, est cultivé partout (la Chine est pratiquement hégémonique en terme de production) et entre dans presque toutes les traditions culinaires. Également, les croyances concernant l’ail sont très diverses et sont présentes dans toutes les cultures (mauvais sort, malchance, vampires, etc…).

L’ail et la santé 🩺

L’ail contient de nombreux composés actifs qui ont un rôle non négligeable pour notre santé.
C’est quand on écrase ou coupe l’ail que s’expriment les composés sulfureux qui en font l’odeur caractéristique.
On prête à ces composés une action anti-cancer et une protection cardio-vasculaire. Cela se combine à une action hypocholestérolémiante et anti-coagulante ce qui accentue la protection cardio-vasculaire.
Les qualités anti-infectieuses et antibactériennes de l’ail ont été avancées sans que ce soit complètement prouvé.
L’ail, comparativement à d’autres légumes, est extrêmement riche en antioxydants protecteurs contre le vieillissement et le cancer mais les faibles quantités consommées quotidiennement limitent cet effet.

En cuisine 👨🏼‍🍳

L’ail frais se conserve plusieurs mois mais il vaut mieux le garder au sec à température ambiante plutôt qu’au réfrigérateur (le froid et l’humidité provoquent la germination).
Il est aussi recommandé de retirer le germe qui serait responsable de la mauvaise haleine.
Nous ne parlerons pas des recettes traditionnelles faisant intervenir l’ail, ce serait fastidieux. Par contre voici quelques utilisations moins connues.
On peut faire ressortir une saveur particulière de l’ail en rôtissant au four la gousse badigeonnée d’huile pour rehausser sauces, mayonnaise et viandes.
Nous pouvons aussi confectionner une huile d’ail pour parfumer les pâtes par exemple. On fait revenir l’ail pelé dans l’huile d’olive, on retire l’ail pour un autre usage et on se sert de l’huile.
Vous pouvez tenter le beurre d’ail (ail, échalote et beurre) pour cuire les cuisses de grenouilles, moules, etc… Un délice ! 😋

Régalez vous ! 🧄

Sources :

https://www.google.com/search?q=ail+wikipedia&rlz=1C5CHFA_enFR867FR867&oq=ail+w&aqs=chrome.0.69i59j69i57j46i10j0j0i10i131i433j69i60l3.3428j0j7&sourceid=chrome&ie=UTF-8

https://www.passeportsante.net/fr/Nutrition/EncyclopedieAliments/Fiche.aspx?doc=ail_nu

Pas encore de commentaire, faites entendre votre voix ci-dessous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *