Déplacements réduits, diminution de l’activité physique et temps de sédentarité augmenté, déséquilibres énergétiques et alimentaires : le confinement impacte nos quotidiens et notre santé.

En ces temps de restrictions et de couvre-feu qui nous privent de certaines libertés, il est important de s’adapter pour garder une activité physique quotidienne en fonction de votre âge et votre condition physique. 

La pratique d’une activité physique quotidienne doit bien évidemment être adaptée aux possibilités offertes par l’espace disponible. L’activité physique ne se réduit pas à la pratique d’une activité sportive : se déplacer dans son logement et son jardin, porter une charge, monter ou descendre les escaliers, réaliser des tâches domestiques sont des pratiques qui sollicitent également le corps.

Voici quelques exemples d’activités légères et simples à réaliser chez vous pour garder le rythme 😊

  • En télétravail, assis devant votre bureau, ou devant la télévision, ne restez pas immobile trop longtemps. Levez-vous et faites quelques étirements régulièrement. Ne restez pas non plus allongé trop souvent. 
  • Si vous regardez la télévision, restez parfois debout si vous le pouvez.
  • Lorsque vous téléphonez, marchez en même temps, c’est toujours quelques pas de plus d’effectués. 
  • Vous avez des escaliers ? Montez et descendez plusieurs fois par jour en variant la vitesse ou le nombre de marches à chaque pas. Pour faire travailler vos muscles, arrêtez-vous sur un pied puis sur l’autre pied à la marche suivante. 
  • Pour travailler votre équilibre, lavez-vous les dents sur une seule jambe en alternant.

  • Jardiner, bricoler, réaliser des tâches ménagères, jouer avec les enfants ou les animaux sont autant de dépenses invisibles qui cumulées permettent d’augmenter significativement votre activité quotidienne.
  • Pour les plus motivé(e)s, vous pouvez également réaliser des séances de renforcement musculaire, sans nécessité de posséder de matériel spécifique. Avec une chaise, des bouteilles d’eau remplies… en suivant des cours gratuits ou payants en ligne.

  • Enfin, les bienfaits sur la santé des rapports intimes ne sont plus à démontrer notamment via la production d’ocytocine qui va stimuler à son tour la sécrétion de la dopamine et d’endorphine, ces hormones du plaisir et du bien-être, essentielles en cette période de stress accru.

Si, toutefois, il n’est pas possible d’augmenter l’activité physique et de diminuer les temps de sédentarité, il est alors recommandé de diminuer légèrement les portions pour certains aliments sauf les légumes, fruits, poissons, mollusques, crustacés et féculents complets (IG faible) afin de couvrir les besoins nutritionnels.

Pas encore de commentaire, faites entendre votre voix ci-dessous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *