fbpx
skip to Main Content

Mes petits conseils pour éviter le yo-yo

Selon moi, l’effet yoyo est un mécanisme qui nous fait rapidement repasser à l’état baleine après avoir entrevu quelques instants l’état papillon. Autant dire que je m’oppose formellement à ce concept !!!

Mais en fait c’est plutôt votre métabolisme qui après une perte de poids trop brutale cherche à se défendre pour réatteindre le poids qui lui semblait “normal”. Une histoire d’hormones… Si vous voulez rentrez dans les détails, ce site explique bien le mécanisme hormonal : http://sndpz.fr/ghreline-hormone-de-la-faim/

En plus de ça, avec l’amaigrissement, votre métabolisme de base (quantité calorique quotidienne nécessaire à votre bon fonctionnement) diminue et il ne faut donc surtout pas reprendre la même alimentation qu’auparavant. Si vous perdez 5kg par exemple, il est possible que votre métabolisme nécessite 100kcal de moins par jour. Il faut donc réadapter son alimentation !

Mes conseils pour abolir ce concept du yoyo :

1/ Mangez une Haagen Dazs, vite !

Véro et le pot de glace

Bon une cuillère hein ! Au fond, s’interdire de manger certaines choses ne va amener que de la frustration. Par contre, si vous apprenez à maîtriser les quantités, vous pouvez virtuellement manger de toutUn bon moyen de garder un œil là dessus : l’application My Fitness PalJe l’utilise tout le temps, c’est mon fils qui m’a montré. Le principe est simple, vous entrez tout ce que vous mangez dans la journée, les quantités et l’application calcule tout. C’est un peu comme avoir un diététicien dans la poche !

Si vous apprenez à maîtriser les quantités, vous pouvez virtuellement manger de tout !

2/ Arrêtons de vouloir perdre tous nos bourrelets en 42 secondes et demi

Nous voulons toutes claquer des doigts et rentrer dans la petite robe toute mimi que nous avons achetée il y a deux ans. Malheureusement, pour l’instant, cette robe craquerait à la première respiration.. Pas de panique les filles, j’enfonce une porte ouverte mais la patience est une vertu. Mon fils m’a ouvert les yeux avec sa manière de penser. J’explique : il décompose ses objectifs en tâches plus simples et précises. Par exemple, 6 mois pour perdre du poids, n’est en vérité “que” 182 jours. En 6 mois nous pouvons faire disparaître n’importe quel bourrelet à jamais. Il a donc fait un petit carnet avec 182 pages, qu’il déchire à chaque jours qu’il enchaîne. Au bout d’une dizaine de jours, il n’avait pas la moindre perte de motivation, au contraire il était motivé à continuer. Pour lui, c’est manger mieux et faire de la corde à sauter tous les jours pendant 30 minutes.

Plutôt que de compter en vague “6 mois” ou “x semaines”, compter en jours permet de s’auto-féliciter toutes les 24h. Tous ces rushs d’endorphines ne peuvent que nous pousser à continuer et réussir.

3/ Le rééquilibrage alimentaire, pas le régime

On ne le dit jamais assez, un régime à une date limite, un début et une fin. Contrairement à un rééquilibrage alimentaire qui est à perpétuité.

Ce qui veut aussi dire que l’approche “salade et yaourt nature” ne peut pas vraiment marcher, elle peut vous donner un coup de pouce au début mais votre corps se défendra. Sans parler de la détermination militaire qu’il faut avoir. J’admire ces femmes qui se retrouvent à 60 ans à la même taille qu’à leur trente ans. Il ne faut pas se leurrer, elles ont fait des efforts tous les jours. Mais les efforts sont subjectifs. Si vous ne mangez que des choses que vous adorez en quantité maîtrisées, les efforts sont moins durs. Par contre, ne manger que des carottes, et de la salade pour le restant de mes jours… Tuez-moi tout de suite !!!

4/ Apprenez à éviter certains rayons du supermarché

Rhaaaaaaa ! Le rayon des biscuits pour le goûter, mon amant secret 😉 Vous savez toutes où sont les rayons qui font mal au moral et du bien à votre ventre bien nourri, il ne prendrait pas beaucoup d’organisation pour éviter stratégiquement ces allées damnées. En plus, les supermarchés et autres hypers sont bien foutus, les légumes sont au centre le plus souvent, donc faut passer par l’allée principale. Nous savons bien que si nous avons le malheur de faire les courses le ventre vide, les sirènes des chocobons vont nous tenter. Donc on ferme les yeux, on fonce à toute vitesse, caddie en avant. Tant pis pour le petit vieux qui à pété sa hanche dans la bataille. Le sucre est addictif on a dit !

5/ Mon p’tit secret : la soupe

Le mec qui a inventé la soupe était forcément une nana !

Bébé soupe

C’est LA solution ultime pour consommer très peu de calories le soir et avoir l’air sophistiquée lors du dîner quand toute la famille se régale à grands bruits de succions. “Sluuuuurp” comme dans les bandes dessinées de mon enfance. C’est ma mère qui m’a donné l’idée indirectement, avec l’âge elle mange de moins en moins. Le soir, elle a plutôt tendance à se faire une soupe qu’un repas solide. Au fond, la soupe c’est des légumes, des épices et de l’eau. On peut faire plus compliqué bien sûr mais la base est…. basique. C’est probablement la technique que je préfère, en plus de dormir largement mieux, d’éviter les ballonnements, cela me permet de limiter les calories que je consomme chaque soir.

Bon, sur ce je vous fais des bisous, là il me faut du chocolat pour me remettre, on se retrouve au prochain article ! 

Véro

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back To Top