Pour mon premier article, j’ai décidé de me pencher sur un sujet que j’affectionne tout particulièrement : la bière ! 😀
Dans un premier temps nous allons survoler l’histoire et l’origine de la bière, puis je vous expliquerais de manière simplifiée son processus de fabrication. Enfin, nous verrons ensemble quelles bières sont les moins caloriques, et si la bière sans alcool est vraiment moins calorique qu’une bière avec alcool.

En bref : peut-on boire une bière en étant au régime ?

photo bières multiples

La bière est une boisson alcoolisée qui est apparue environ 7000 ans avant Jésus-Christ. C’est la boisson alcoolisée la plus ancienne du monde ! Avec autant d’années d’expérience, on ne peut qu’être passé maître dans le domaine, non ? 😋 Il faut savoir que la bière est la troisième boisson la plus consommée dans le monde, derrière l’eau plate et le thé (Coline – 1 : Adrian – 0 😔)

La fabrication de la bière :

Le brassage de la bière est un processus extrêmement pointilleux. Elle est issue d’une fermentation d’un moût de produits végétaux. C’est donc une boisson adaptée à l’alimentation végétarienne ! Parfois même à l’alimentation vegan, mais pas toujours : l’industrie utilise parfois des sous-produits animaux au cours du processus de filtrage lors de la fabrication.

La bière est fabriquée à partir d’eau (6 à 8L pour fabriquer 1L de bière), de malt, de houblon et de levures (pour la fermentation alcoolique). La qualité de l’eau est extrêmement importante et impactera directement la qualité finale du produit. La bière obtenue peut varier en fonction du malt utilisé, de même que son apport calorique (brune, blonde, ambrée, blanche etc).

La fabrication de la bière se fait en 4 étapes :

  • Le maltage
  • Le brassage
  • La fermentation
  • Le conditionnement

Le maltage consiste à nettoyer l’orge puis à le faire germer pendant plusieurs jours. On le fait ensuite sécher puis chauffer entre 85°C et 105°C durant 1 à 4 heures. La couleur que prendra l’orge (et donc la bière) dépend entièrement de la durée. Ce que l’on obtient à la fin s’appelle le “malt”.

photo graines de malt
photo cuve de brassage brasserie

Le brassage est, en version simplifiée, le moment où l’on fait mijoter le malt précédemment obtenu dans de l’eau. C’est également lors de cette étape que l’on ajoute le houblon qui donne l’amertume à la bière. Ce que l’on obtient à la fin du processus s’appelle le “moût”.

La fermentation consiste à ajouter des levures à la préparation et à laisser le tout fermenter plusieurs jours. C’est pendant cette fermentation que l’alcool apparaît dans la préparation.

photo graine d'orge en train de germer
photo fûts de kriek

La bière est ensuite mise dans des fûts puis embouteillée dans des récipients sombres pour filtrer les UV et ainsi réduire l’oxydation de la boisson. La phase de mise en bouteille est appelée le conditionnement.
Certaines bières sont même vieillies en fûts, on parle alors de bières millésimées.

Quels sont les réels bienfaits de la bière sur notre organisme ?

D’après plusieurs études, la bière aurait des bienfaits positifs sur notre santé :

  • réduction des risques de maladies cardiovasculaires grâce à ses vitamines B.
  • réduction des risques du cancer du côlon de par sa teneur en antioxydants.
  • vertus diurétiques, de par son importante contenance en eau.
  • augmentation du développement des tissus osseux et réduction des chances de développer une maladie en lien avec les os grâce au silicium contenu dans la bière.

Cependant, d’autres études indiquent que le risque de cancer augmente de manière significative dans le cas d’une consommation journalière supérieure à 25cl.

Les bières faites avec du malt d’orge contiennent plus de silicium que celles faites avec du malt de blé. Il faut noter cependant que la consommation abusive d’alcool et un taux d’alcool élevé dans le sang exposent davantage aux fractures.

La bière possède donc bel et bien des vertus, mais en abuser s’avère être plus négatif que positif pour notre santé. Donc quoi qu’il en soit, le maître mot lorsque l’on déguste une bière c’est modération (et pression aussi, parce que bon voilà c’est quand même meilleur hein 😀).

Est-ce que la bière c’est calorique ?

Alors la question paraît simple, la réponse l’est un peu moins. Nous l’abordions au dessus, il existe plusieurs genres de bières en fonction du malt utilisé, l’apport calorique peut varier d’une bière à l’autre.

Voici donc une liste non-exhaustive de la plupart des bières disponibles en France et de leurs apports en calories 😋

Types de bières
Pour 1 demi (25cl)
Pour 1 pinte (50cl)
Bière sans alcool
92,5 kcal
185 kcal
Bière blonde
107,5 kcal
215 kcal
Bière brune
115 kcal
230 kcal
Bière blanche
130 kcal
260 kcal

De manière générale, les bières blondes sont les moins caloriques, mais cela varie d’une bière à l’autre. Ce tableau est donc là plus à titre indicatif que comme un guide à suivre à la lettre. En revanche le tableau suivant se voudra plus spécifique et pourra donc servir de référentiel dans le cas où vous souhaitez boire une bière tout en étant au régime 😀

En comparant les bières, on constate que les bières sans alcool sont les moins caloriques. En revanche, l’alcool est généralement remplacé par une grande quantité de sucre par les industriels, ce qui gonfle l’apport calorifique. Une bière sans alcool reste généralement moins calorique qu’une bière avec alcool, mais ce n’est pas toujours le cas, comme nous le démontre le tableau ci-dessous, où la pinte de Guinness et de Heineken sont toutes deux moins caloriques qu’une pinte de bière sans alcool.

Marques de bières
Pour 1 demi (25cl)
Pour 1 pinte (50cl)
Guinness
87,5 kcal
175 kcal
Heineken
87,5 kcal
175 kcal
Kronenbourg
95 kcal
190 kcal
Corona
105 kcal
210 kcal
1664
130 kcal
260 kcal
Stella Artois
135 kcal
270 kcal
Pelforth
137,5 kcal
275 kcal
Desperados
152,5 kcal
305 kcal
Leffe
152,5 kcal
305 kcal

Les marques de bières les moins caloriques du marché sont : Heineken (blonde), Kronenbourg (blonde) et Guinness (brune). Ça tombe bien pour moi car la dernière que j’ai cité est ma bière préférée ! 😀 En ce qui concerne Kronenbourg et Heineken, je me contenterais d’appliquer cette règle de vie : “Si tu n’as rien de gentil à dire, ne dis rien du tout.” 😋

logo la brigade de vero feat guinness

J’espère vous aurez appris deux ou trois choses dans cet article et qu’une bière de temps à autre ne sera plus un obstacle pour vous !
Avec modération, bien entendu ! 😉

Un article écrit par…

Adrian

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn